Chant Éther Bleu

De OmraamWiki
Révision datée du 6 novembre 2021 à 17:12 par Omraamadmin (discussion | contributions) (Page créée avec « :''« Lorsque l’âme quitte le corps pendant le sommeil, elle ne reste pas inactive : elle voyage, elle contemple l’immensité, elle communie avec les esprits céleste... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
« Lorsque l’âme quitte le corps pendant le sommeil, elle ne reste pas inactive : elle voyage, elle contemple l’immensité, elle communie avec les esprits célestes, elle se renforce dans la connaissance de l’amour, de la sagesse et de la vérité. Quand elle retourne dans le corps, elle rapporte le souvenir de toutes ces richesses qu’elle tâche d’imprimer dans le cerveau. Même si l’homme n’en est pas tout de suite conscient, comme toutes ces grandes vérités laissent en lui une empreinte éthérique, un jour ou l’autre il finit par en prendre connaissance. Voilà pourquoi il arrive que vous receviez soudain, comme dans un éblouissement, la communication de certaines vérités sublimes que votre subconscient portait certainement déjà en vous depuis longtemps. Jusque-là, le moment n’était pas encore venu pour vous d’en être conscient, mais il y a eu tout à coup un instant propice où votre cerveau se trouvait dans de bonnes dispositions, et cette vérité a jailli. Si vous voulez que ces expériences soient de plus en plus fréquentes, vous devez introduire une grande discipline dans votre vie. C’est à partir du moment où l’homme s’habitue à travailler sur son corps physique pour le purifier et le rendre sensible, que son âme peut enregistrer plus facilement les vérités sublimes »[1]
  1. O. M. Aïvanhov, Pensées quotidiennes 2021, pensée du 1 novembre « purifier le corps physique afin que l’âme se souvienne et enregistre les vérités sublimes », Éditions Prosveta, 2020.