Chant Éther Bleu : Différence entre versions

De OmraamWiki
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « :''« Lorsque l’âme quitte le corps pendant le sommeil, elle ne reste pas inactive : elle voyage, elle contemple l’immensité, elle communie avec les esprits céleste... »)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
:''« Lorsque l’âme quitte le corps pendant le sommeil, elle ne reste pas inactive : elle voyage, elle contemple l’immensité, elle communie avec les esprits célestes, elle se renforce dans la connaissance de l’amour, de la sagesse et de la vérité. Quand elle retourne dans le corps, elle rapporte le souvenir de toutes ces richesses qu’elle tâche d’imprimer dans le cerveau. Même si l’homme n’en est pas tout de suite conscient, comme toutes ces grandes vérités laissent en lui une empreinte éthérique, un jour ou l’autre il finit par en prendre connaissance. Voilà pourquoi il arrive que vous receviez soudain, comme dans un éblouissement, la communication de certaines vérités sublimes que votre subconscient portait certainement déjà en vous depuis longtemps. Jusque-là, le moment n’était pas encore venu pour vous d’en être conscient, mais il y a eu tout à coup un instant propice où votre cerveau se trouvait dans de bonnes dispositions, et cette vérité a jailli. Si vous voulez que ces expériences soient de plus en plus fréquentes, vous devez introduire une grande discipline dans votre vie. C’est à partir du moment où l’homme s’habitue à travailler sur son corps physique pour le purifier et le rendre sensible, que son âme peut enregistrer plus facilement les vérités sublimes »<ref>O. M. Aïvanhov, ''Pensées quotidiennes 2021'', pensée du 1 novembre « purifier le corps physique afin que l’âme se souvienne et enregistre les vérités sublimes », Éditions Prosveta, 2020.</ref>
 
:''« Lorsque l’âme quitte le corps pendant le sommeil, elle ne reste pas inactive : elle voyage, elle contemple l’immensité, elle communie avec les esprits célestes, elle se renforce dans la connaissance de l’amour, de la sagesse et de la vérité. Quand elle retourne dans le corps, elle rapporte le souvenir de toutes ces richesses qu’elle tâche d’imprimer dans le cerveau. Même si l’homme n’en est pas tout de suite conscient, comme toutes ces grandes vérités laissent en lui une empreinte éthérique, un jour ou l’autre il finit par en prendre connaissance. Voilà pourquoi il arrive que vous receviez soudain, comme dans un éblouissement, la communication de certaines vérités sublimes que votre subconscient portait certainement déjà en vous depuis longtemps. Jusque-là, le moment n’était pas encore venu pour vous d’en être conscient, mais il y a eu tout à coup un instant propice où votre cerveau se trouvait dans de bonnes dispositions, et cette vérité a jailli. Si vous voulez que ces expériences soient de plus en plus fréquentes, vous devez introduire une grande discipline dans votre vie. C’est à partir du moment où l’homme s’habitue à travailler sur son corps physique pour le purifier et le rendre sensible, que son âme peut enregistrer plus facilement les vérités sublimes »<ref>O. M. Aïvanhov, ''Pensées quotidiennes 2021'', pensée du 1 novembre « purifier le corps physique afin que l’âme se souvienne et enregistre les vérités sublimes », Éditions Prosveta, 2020.</ref>
 +
 +
= Az Chte se Podmladia (Je rajeunirai) – Tonalité : RéMajeur =
 +
 +
[[File:AZCHTE-2018-Mél Princ.jpg|700px]]
 +
 +
{|
 +
|-
 +
| [[File:AZ-SHCHE-SE-PODMLADYA_44kHz16bit.ogg|left|vignette|'''Écouter le Chant par le Chœur Kastalski de Moscou''']]
 +
|}
 +
 +
== Le texte ==
 +
 +
{| class="wikitable"
 +
|-
 +
! Cyrillique !! Translittération française !! Traduction
 +
|-
 +
|
 +
Аз ще се подмладя,
 +
ти ще се подмладиш,
 +
той ще се подмлади.
 +
Това ми казва Любовта.
 +
Ний които следваме пътя на Доброто, ще се подмладим;
 +
вий които следвате пътя на Доброто ще се подмладите;
 +
те които следват пътя на Доброто ще се подмладят.
 +
Това ни казва Любовта.
 +
|
 +
Az chtè sè podmladia,
 +
ti chtè sè podmladich,
 +
toï chtè sè podmladi.
 +
Tova mi kazva lioubovta.
 +
Niï koïto sledvamè peutia na dobroto, chtè sè podmladim,
 +
viï koïto sledvatè peutia na dobroto, chtè sè podmladitè,
 +
tè koïto sledvat peutia na dobroto, chtè sè podmladiat.
 +
Tova ni kazva lioubovta.
 +
|
 +
Moi je rajeunirai,
 +
Toi tu rajeuniras,
 +
Lui il rajeunira,
 +
Voilà ce que me dit l’amour !
 +
Nous qui suivons le chemin du bien, nous rajeunirons,
 +
Vous qui suivez le chemin du bien, vous rajeunirez.
 +
Ceux qui suivent le chemin du bien, ils rajeuniront.
 +
Voilà, ce que nous dit l’amour.
 +
|}
 +
 +
= Explications du chant<ref>Les auteurs de la version originale de cet article sont Gilles Hainault et Marie Kinique</ref> =
 +
 +
== Historique ==
 +
 +
 +
 +
 +
 +
= Notes =
 +
<references/>
 +
 +
 +
<div style="font-size:8pt; line-height:12pt;">
 +
----
 +
''Avis au lecteur'' : la rédaction de cet article, provisoire et non limitatif, est seulement un point de départ, puisque le sujet a été examiné plus en détail par Omraam Mikhaël Aïvanhov dans ses diverses conférences données entre 1938 et 1985. En lisant ou en écoutant directement ces conférences, publiées par les éditions Prosveta, propriétaire exclusif des droits de son travail, le chercheur y trouvera encore d’autres aspects intéressants et importants. Par conséquent, cet article n’exprime pas de manière complète et exhaustive la pensée d'Aïvanhov sur ce sujet.
 +
----
 +
''OmraamWiki'' est un projet international réalisé avec la contribution des fonds de recherche scientifique de l'[https://www.unistrapg.it/ Université pour les étrangers de Pérouse] (Département des Sciences Humaines et Sociales)
 +
 +
[[ar:هالة]]
 +
[[de:Lied Éther Bleu]]
 +
[[el:Éther Bleu]]
 +
[[en:Song Éther Bleu]]
 +
[[es:Canto Éther Bleu]]
 +
[[fa:تشعشع نورانی]]
 +
[[fr:Chant Éther Bleu]]
 +
[[he:השירה_של_פטר_דונוב]]
 +
[[it:Canto Éther Bleu]]
 +
[[nl:Lied Éther Bleu]]
 +
[[pt:Canto Éther Bleu]]
 +
[[ru:Éther Bleu]]

Version du 6 novembre 2021 à 17:16

« Lorsque l’âme quitte le corps pendant le sommeil, elle ne reste pas inactive : elle voyage, elle contemple l’immensité, elle communie avec les esprits célestes, elle se renforce dans la connaissance de l’amour, de la sagesse et de la vérité. Quand elle retourne dans le corps, elle rapporte le souvenir de toutes ces richesses qu’elle tâche d’imprimer dans le cerveau. Même si l’homme n’en est pas tout de suite conscient, comme toutes ces grandes vérités laissent en lui une empreinte éthérique, un jour ou l’autre il finit par en prendre connaissance. Voilà pourquoi il arrive que vous receviez soudain, comme dans un éblouissement, la communication de certaines vérités sublimes que votre subconscient portait certainement déjà en vous depuis longtemps. Jusque-là, le moment n’était pas encore venu pour vous d’en être conscient, mais il y a eu tout à coup un instant propice où votre cerveau se trouvait dans de bonnes dispositions, et cette vérité a jailli. Si vous voulez que ces expériences soient de plus en plus fréquentes, vous devez introduire une grande discipline dans votre vie. C’est à partir du moment où l’homme s’habitue à travailler sur son corps physique pour le purifier et le rendre sensible, que son âme peut enregistrer plus facilement les vérités sublimes »[1]

Az Chte se Podmladia (Je rajeunirai) – Tonalité : RéMajeur

AZCHTE-2018-Mél Princ.jpg

Écouter le Chant par le Chœur Kastalski de Moscou

Le texte

Cyrillique Translittération française Traduction
Аз ще се подмладя, 
ти ще се подмладиш, 
той ще се подмлади. 
Това ми казва Любовта. 
Ний които следваме пътя на Доброто, ще се подмладим; 
вий които следвате пътя на Доброто ще се подмладите; 
те които следват пътя на Доброто ще се подмладят. 
Това ни казва Любовта. 
Az chtè sè podmladia, 
ti chtè sè podmladich, 
toï chtè sè podmladi. 
Tova mi kazva lioubovta. 
Niï koïto sledvamè peutia na dobroto, chtè sè podmladim, 
viï koïto sledvatè peutia na dobroto, chtè sè podmladitè, 
tè koïto sledvat peutia na dobroto, chtè sè podmladiat.
Tova ni kazva lioubovta.
Moi je rajeunirai,
Toi tu rajeuniras,
Lui il rajeunira,
Voilà ce que me dit l’amour !
Nous qui suivons le chemin du bien, nous rajeunirons,
Vous qui suivez le chemin du bien, vous rajeunirez.
Ceux qui suivent le chemin du bien, ils rajeuniront.
Voilà, ce que nous dit l’amour.

Explications du chant[2]

Historique

Notes

  1. O. M. Aïvanhov, Pensées quotidiennes 2021, pensée du 1 novembre « purifier le corps physique afin que l’âme se souvienne et enregistre les vérités sublimes », Éditions Prosveta, 2020.
  2. Les auteurs de la version originale de cet article sont Gilles Hainault et Marie Kinique



Avis au lecteur : la rédaction de cet article, provisoire et non limitatif, est seulement un point de départ, puisque le sujet a été examiné plus en détail par Omraam Mikhaël Aïvanhov dans ses diverses conférences données entre 1938 et 1985. En lisant ou en écoutant directement ces conférences, publiées par les éditions Prosveta, propriétaire exclusif des droits de son travail, le chercheur y trouvera encore d’autres aspects intéressants et importants. Par conséquent, cet article n’exprime pas de manière complète et exhaustive la pensée d'Aïvanhov sur ce sujet.


OmraamWiki est un projet international réalisé avec la contribution des fonds de recherche scientifique de l'Université pour les étrangers de Pérouse (Département des Sciences Humaines et Sociales)