Chant Izkatcham Az : Différence entre versions

De OmraamWiki
Aller à : navigation, rechercher
(Izkatcham Az "(Je prends mon vol)" – Tonalité : Mib majeur)
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
= Izkatcham Az "(Je prends mon vol)" – Tonalité : Mib majeur =
 
= Izkatcham Az "(Je prends mon vol)" – Tonalité : Mib majeur =
  
[[File:Otche Nach Kedrov-2018-Mél Princ.jpg|700px]]
+
[[File:I SKATCHAM AZ-2019-Mél Princ.jpg|700px]]
  
 
{|
 
{|
 
|-
 
|-
| [[File:Otche-Nach.ogg|left|vignette|'''Écouter le chant par la Chorale VERA (Canada)''']]
+
| [[File:Track-08-Izkatcham-Az.ogg|left|vignette|'''Écouter le chant par la Chorale VERA (Canada)''']]
 
|}
 
|}
  

Version du 4 décembre 2021 à 15:09

L’oiseau n’a pas l’ambition d’entrer en concurrence avec le fauve, il demande seulement au Créateur le chant et la liberté de mouvement. Comme les oiseaux, les véritables fils et filles de Dieu ne cherchent pas à se frayer un chemin dans la jungle du monde pour y conquérir des places et exercer le pouvoir. Ils aspirent seulement à s’envoler chaque jour dans les étendues célestes pour en rapporter la paix, la lumière et la joie qu’ils feront partager à tous leurs frères et sœurs.[1]

Izkatcham Az "(Je prends mon vol)" – Tonalité : Mib majeur

I SKATCHAM AZ-2019-Mél Princ.jpg

Écouter le chant par la Chorale VERA (Canada)

Le texte

Cyrillique Translittération française Traduction
1- И скачам аз като птичка 
от клон на клон, 
да се чуди всекой, 
кой ме види.

2- Запевам аз 
песен чудна за слънцето; 
бистри изворчета 
зашумяват.

3- И виждам аз, 
връх изправен, 
пред мен стои. 
Той зове ме кротко 
там нагоре.
1- I skatcham az, kato ptitchka 
ot klonn na klonn, 
da sé tchoudi vsékoï, 
koï mé vidi.

2- Zapévam az, 
pessen tchoudna za slantséto,
bistri izvortchéta 
zachoumiavat.

3- I vijdam az, 
vrah izpraven, 
pred men stoï, 
toï zové mé krotko
1- Je saute comme un oiseau
de branche en branche
pour que chacun soit surpris
en me voyant.

2- Je chante 
un beau chant pour le soleil ; 
Des ruisseaux limpides 
Se font entendre-littéral.

3- Je vois 
un sommet dressé
devant moi.
Il m'appelle doucement 
là-bas, là-haut !

Explications du chant[2]

Notes

  1. O. M. Aïvanhov, Le dictionnaire du livre de la Nature - L’oiseau et sa liberté de mouvement, Éditions Prosveta.
  2. Les auteurs de la version originale de cet article sont Gilles Hainault et Marie Kinique



Avis au lecteur : la rédaction de cet article, provisoire et non limitatif, est seulement un point de départ, puisque le sujet a été examiné plus en détail par Omraam Mikhaël Aïvanhov dans ses diverses conférences données entre 1938 et 1985. En lisant ou en écoutant directement ces conférences, publiées par les éditions Prosveta, propriétaire exclusif des droits de son travail, le chercheur y trouvera encore d’autres aspects intéressants et importants. Par conséquent, cet article n’exprime pas de manière complète et exhaustive la pensée d'Aïvanhov sur ce sujet.


OmraamWiki est un projet international réalisé avec la contribution des fonds de recherche scientifique de l'Université pour les étrangers de Pérouse (Département des Sciences Humaines et Sociales)