Chant Moga Da Kaja : Différence entre versions

De OmraamWiki
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « :''« Parce que l’homme a été créé à l’image de Dieu, quel que soit le degré de déchéance ou de désespoir où il puisse tomber, il est impossible qu’il se p... »)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
:''« Parce que l’homme a été créé à l’image de Dieu, quel que soit le degré de déchéance ou de désespoir où il puisse tomber, il est impossible qu’il se perde définitivement : il sera toujours retenu sur le bord de l’abîme. Par moments, on peut penser qu’un être est en train de se précipiter la tête la première vers le néant. Mais en réalité, quoi qu’il fasse, quels que soient les dangers auxquels il s’expose, il finira par être sauvé. Car lui aussi il porte profondément gravée en lui l’empreinte divine. C’est elle qui, même au moment où on le croit en train de se perdre pour toujours, le retient comme une main puissante et lui donne la possibilité de reprendre le chemin de la lumière. Retenez bien cela : même si un être humain est la proie de forces obscures qui l’entraînent vers les gouffres, rien n’est jamais irrémédiablement perdu. Car le Créateur a mis en lui une sorte de verrou de sécurité : cette étincelle qui, pour l’éternité, témoignera de son appartenance divine ».<ref>O. M. Aïvanhov, Pensées quotidiennes 2018, pensée du 18 octobre « L’empreinte de Dieu en l’homme finira toujours par le sauver», Éditions Prosveta (2017)</ref>
+
:''« Les gens se demandent souvent comment sera la vie sur la terre dans dix ans, cinquante ans, un siècle... Eh bien, ce sont là des préoccupations trop proches et pas tellement importantes. L’essentiel, c’est qu’ils sachent qu’un jour ils brilleront comme le soleil, que leur présence embaumera l’atmosphère, qu’on sentira le parfum de leur âme, et que partout où ils passeront on entendra des symphonies, car toutes leurs cellules chanteront. Chaque jour, pendant quelques minutes au moins, représentez-vous cet avenir lointain et, d’un seul coup, vous sentirez l’espoir et le courage revenir. C’est la foi dans cet avenir magnifique qui fera de vous un être nouveau. »<ref>O. M. Aïvanhov, Pensées quotidiennes 2022, pensée du 17 février « Imaginer l’Avenir lointain », Éditions Prosveta (2017)</ref>
  
= Be Niakoga (''C’était autrefois'') – Tonalité : Sib mineur =
+
= Moga Da Kaja (''Je peux vous dire'') – Tonalité : Do Majeur =
  
[[File:BENIAKOG-2017-Mél-Princ.jpg|700px]]
+
[[File:Moga da Kaja-2017-Mél Princ.jpg|700px]]
  
 
{|
 
{|
 
|-
 
|-
| [[File:Be-Niakoga.ogg|left|vignette|'''Écouter le chant par la chorale Vera du Canada''']]
+
| [[File:Moga-da-Kaja.ogg|left|vignette|'''Écouter le chant par la chorale Vera du Canada''']]
 
|}
 
|}
  
Ligne 17 : Ligne 17 :
 
|-
 
|-
 
|
 
|
  Бе някога, когато бе всичко тъмнина,
+
  Мога да кажа че слънцето утре ще изгрей
  и в'нея се появи светлина.  
+
  и на земята лицето ще огрей.  
  И светлината очерта красотата
+
   
  на божествения живот,
+
  Топлина то ще внесе за всичко що расте.
  който се всели и повдигна моята душа.
+
Грей мощно слънце да учим ний добре !
 +
  Всичко разумно ще стане и на работа ще се хване.  
 +
 +
Грей мощно слънце да учим ний добре!
 
|
 
|
  Bè niakoga, kogato bè vsitchko teumnina.
+
  Moga da kaja tche sleuntseto outre chte izgreï
  I v'nèïa sè poïavi svètlina.  
+
  i na zemiata litseto chte ogreï.  
  I svètlinata otcherta krassotata
+
   
  na bojestvèniïa jivot,  
+
  Toplina to chte vnèsè za vsitchko chto rastè.
  koïto sè vsèli i povdigna moïata doucha.
+
Grèï mochtno sleuntse, da outchim niï dobrè !
 +
  Vsitchko razoumno chte stane i na rabota chte se hvane.  
 +
 +
Greï mochtno sleuntse da outchim niï dobre !
 
|
 
|
  C’était autrefois quand tout était ténèbres.
+
  Je puis vous dire que le Soleil brillera demain
Des ténèbres, jaillit la lumière.
+
  Et qu’il illuminera la face de la terre
  Et la lumière révéla la beauté de la vie divine
+
 
  qui s’installa en moi et éleva mon âme.
+
  Sa chaleur caressera tout ce qui germe et croit.
 +
Brille puissant soleil que nous apprenions bien !
 +
Ceux que la raison guide se lèveront et de tout cœur travailleront.
 +
 
 +
Brille puissant soleil que nous apprenions bien !
 
|}
 
|}
  

Version du 22 avril 2022 à 11:24

« Les gens se demandent souvent comment sera la vie sur la terre dans dix ans, cinquante ans, un siècle... Eh bien, ce sont là des préoccupations trop proches et pas tellement importantes. L’essentiel, c’est qu’ils sachent qu’un jour ils brilleront comme le soleil, que leur présence embaumera l’atmosphère, qu’on sentira le parfum de leur âme, et que partout où ils passeront on entendra des symphonies, car toutes leurs cellules chanteront. Chaque jour, pendant quelques minutes au moins, représentez-vous cet avenir lointain et, d’un seul coup, vous sentirez l’espoir et le courage revenir. C’est la foi dans cet avenir magnifique qui fera de vous un être nouveau. »[1]

Moga Da Kaja (Je peux vous dire) – Tonalité : Do Majeur

Moga da Kaja-2017-Mél Princ.jpg

Écouter le chant par la chorale Vera du Canada

Le texte

Cyrillique Translittération française Traduction
Мога да кажа че слънцето утре ще изгрей 
и на земята лицето ще огрей. 

Топлина то ще внесе за всичко що расте. 
Грей мощно слънце да учим ний добре ! 
Всичко разумно ще стане и на работа ще се хване. 

Грей мощно слънце да учим ний добре! 
Moga da kaja tche sleuntseto outre chte izgreï 
i na zemiata litseto chte ogreï. 

Toplina to chte vnèsè za vsitchko chto rastè. 
Grèï mochtno sleuntse, da outchim niï dobrè ! 
Vsitchko razoumno chte stane i na rabota chte se hvane. 

Greï mochtno sleuntse da outchim niï dobre ! 
Je puis vous dire que le Soleil brillera demain 
Et qu’il illuminera la face de la terre
Sa chaleur caressera tout ce qui germe et croit.
Brille puissant soleil que nous apprenions bien !
Ceux que la raison guide se lèveront et de tout cœur travailleront.
Brille puissant soleil que nous apprenions bien !

Explications du chant[2]

Historique

Notes

  1. O. M. Aïvanhov, Pensées quotidiennes 2022, pensée du 17 février « Imaginer l’Avenir lointain », Éditions Prosveta (2017)
  2. Les auteurs de la version originale de cet article sont Gilles Hainault et Marie Kinique



Avis au lecteur : la rédaction de cet article, provisoire et non limitatif, est seulement un point de départ, puisque le sujet a été examiné plus en détail par Omraam Mikhaël Aïvanhov dans ses diverses conférences données entre 1938 et 1985. En lisant ou en écoutant directement ces conférences, publiées par les éditions Prosveta, propriétaire exclusif des droits de son travail, le chercheur y trouvera encore d’autres aspects intéressants et importants. Par conséquent, cet article n’exprime pas de manière complète et exhaustive la pensée d'Aïvanhov sur ce sujet.


OmraamWiki est un projet international réalisé avec la contribution des fonds de recherche scientifique de l'Université pour les étrangers de Pérouse (Département des Sciences Humaines et Sociales)